The Paris Seine Initiative

Undergraduate college

Notre mission de service public d’accueil et d’accompagnement de tous les bacheliers est aujourd’hui mise à mal par l’échec en premier cycle universitaire.

Le cycle universitaire et l’obtention d’un DUT ou d’une licence ne sont évidemment pas une fin en soi : nombre d’autres voies sont ouvertes aux bacheliers et leur permettent de réussir. Pour autant, assurer efficacement cette impérieuse mission de service public et réconcilier enseignement de masse et enseignement de qualité et de proximité, suppose d’être inventif, d’oser des expérimentations et de proposer des parcours qui permettent à tous ceux qui font le choix de l’université d’atteindre leur objectif professionnel.

Il s’agit là d’une importante question aux forts enjeux sociétaux et territoriaux. Afin d’y répondre, nous proposons la création d’un Collège universitaire qui réinvente la licence et ce, en forte articulation avec le cycle secondaire, le territoire et le monde socio-économique et culturel.

La ComUE Paris Seine pourra, à ce titre, jouer un rôle particulier. La diversité qui la caractérise et le caractère pionnier du territoire sur lequel elle est majoritairement implantée constituent en effet des atouts majeurs pour qui cherche à opérer de véritables transformations pédagogiques, que ce soit en repensant les manières d’enseigner, en diversifiant les cursus, en créant des ponts entre les disciplines ou en flexibilisant les parcours.

Les principales mesures qui seront mises en place au sein de ce College universitaire permettront ainsi de :

  • Anticiper l’entrée à l’université – Cette anticipation nécessite le renforcement d’initiatives pré-existantes (information des lycéens notamment) et le déploiement d’initiatives nouvelles comme la mise en place de Summers schools, la possibilité de valider à l’avance certaines matières ou  la possibilité de permettre aux enseignants du secondaire de réaliser une partie de leur service à l’université et de suivre au plus près des étudiants qu’ils connaissent bien.
  • Réinventer la rentrée afin de permettre à chaque étudiant de s’approprier un environnement universitaire dont il ignore tout et qui le déstabilise le plus souvent.
  • Réinventer les cursus afin de proposer une offre de formation intégrée, une offre professionnelle insérante aux formations générales permettant d’aller en master
  • Réinventer l’enseignement et ses modes de contrôle en valorisant notamment les nouvelles méthodes d’enseignement, les soft skills et compétences obtenues en dehors de l’université, l’esprit d’entreprendre et l’ouverture à la cité et au monde.
  • Prendre en compte les étudiants les plus fragiles, que ce soit économiquement, personnellement ou sur un plan académique

Le College sera accueilli dans deux bâtiments du Campus International dont l’un, emblématique, sera implanté sur les rives de l’Oise et qui, déjà financé, sera livré à l’horizon 2020.

Le nom de ce cycle n’a pas encore été arrêté.